FNFI

Echos des bénéficiaires des produits FNFI

Echos des bénéficiaires des produits FNFI

Depuis 2014, les différents produits du Fonds National de la Finance Inclusive (APSEF, AGRISEF, AJSEF, Produit de la BAD, Produit d’Accompagnement Spécial et Produit Saisonnier) ont permis à des milliers de togolais et togolaises pauvres d’avoir accès au microcrédit pour leur permettre de démarrer ou de consolider une activité génératrice de revenus.

La semaine dernière, nous vous proposions, dans cette nouvelle rubrique, dénommée ‘’Echos des bénéficiaires des produits FNFI’’, de partager avec vous, hebdomadairement les témoignages des bénéficiaires des produits FNFI. Cette semaine, c’est un bénéficiaire du Produit AGRISEF qui retient notre attention. Reportage…

Pour être financièrement automnes, les populations des cinq régions du pays ont toutes adhérées à la politique d’inclusion financière mise en place par le Gouvernement.

Comme c’est le cas ici à Kara où un groupe d’anciens étudiants s’est reconverti à l’agriculture. Et depuis qu’ils ont bénéficié du crédit AGRSIEF, ‘’Accès des Agriculteurs aux Services Financiers ‘’, ils peuvent désormais mesurer la portée de leurs engagements, comme beaucoup d’autres jeunes à travers le pays.

Djaldja LARDJA, est un des bénéficiaires du Produit AGRISEF que nous avons rencontré à Kara. ‘’Le produit AGRISEF a révolutionné notre activité agricole. Comme vous voyez, grâce à ce produit, je cultive en quantité les produits maraichers. Les femmes des marchés des villes, Lomé notamment viennent chercher en paniers, nos produits pour la vente. Avant, je produisais 3 à 4 paniers, mais aujourd’hui j’en produits 10, voire quinze,’’ déclare le jeune Lardja avant d’ajouter ‘’ AGRISEF nous a permis de maximiser nos recettes et de pouvoir subvenir aux besoins de nos familles respectives. J’emploie même 4 personnes pour m’aider dans mon activité. C’est une véritable entreprise que j’ai consolidé grâce au FNFI’’

Dans toute la Région de la Kara, l’impact induit par le produit AGRISEF sur le quotidien de nos milliers d’agriculteurs est plus qu’édifiant.

KD

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu