FNFI

Le FNFI renforce la synergie d’actions entre les PSF partenaires et les Chambres de Métiers dans la mise en œuvre du Produit AJSEF.

Le FNFI renforce la synergie d’actions entre les PSF partenaires et les Chambres de Métiers dans la mise en œuvre du Produit AJSEF.

Le Fonds National de la Finance Inclusive a tenu du 30 Août au 02 Septembre 2017 à Kara et à Dapaong des ateliers avec les agents de crédits des Prestataires de Services Financiers partenaires du FNFI ainsi que les Présidents des Chambres Régionales et Préfectorales des métiers. L’objectif de ces différents ateliers était de renforcer la synergie de collaboration entre tous ces différents acteurs intervenant dans la mise en œuvre du Produit ‘’Accès des Jeunes aux Services Financiers’’ (AJSEF).

Le rôle de chacun des acteurs a été reprécisé, les difficultés ont été partagées et les bonnes pratiques recommandées. Tous ces acteurs ont convenu sur la nécessité d’avancer tout en restant prudents dans l’identification des bénéficiaires. Le suivi, l’accompagnement et l’encadrement des jeunes devraient être mieux organisés pour renforcer la mise en œuvre du Produit Jeunesse sur le terrain.

Dans la foulée de ces ateliers, des séances de sensibilisation des jeunes sur le Produit AJSEF ont été organisées à Kara et à Dapaong avec des visites de quelques bénéficiaires du Produit.

Au nombre des jeunes visités, Laré Doumti, visiblement très heureux de l’entreprise qu’il gère aujourd’hui grâce au Produit AJSEF. ‘’ Comme vous le voyez, je suis ferrailleur soudeur. Après ma formation, j’éprouvais des difficultés à m’équiper et à pouvoir me mettre à mon propre compte. Mais en 2015, dès que j’ai eu vent du Produit AJSEF du FNFI, je me suis tout de suite dit que c’était une occasion à vite saisir. Après tout le processus de formation, j’ai bénéficié d’un crédit de 300.000 F CFA auprès de COOPEC SIFA et je suis parvenu à ouvrir cet atelier. Je suis très heureux de mon activité et j’ai 6 apprentis.’’

Comme Laré, Kanworé Sambiani a lui aussi bénéficié d’un crédit AJSEF de 250.000 pour ouvrir son atelier de couture à Dapaong. ‘’ Grace au produit AJSEF, je fais la fierté de mon entourage aujourd’hui. Je suis autonome et je contribue à ma manière au développement de ma nation. J’invite mes frères et sœurs qui ont une idée d’entreprise à se rapprocher du FNFI et de ses partenaires pour avoir accès au crédit et surtout de bien rembourser dans les délais.’’

En somme, le FNFI est la réponse du Gouvernement, sur les instructions du Chef de l’Etat, à l’exclusion financière qui touche une partie importante de la population togolaise et notamment les plus pauvres qui sont désormais mis sur le route du développement.

KD

Laisser un commentaire

Fermer le menu