Avec le produit Nkodédé, je vais ouvrir un supermarché à notsé, ce qui n’existe pas pour le moment dans la ville’’, madame Batikrana Kpanta, épouse Balaka, bénéficiaire Nkodédé.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Pour ce nouveau numéro de votre rubrique ‘’Echos des bénéficiaires des produits FNFI, c’est la ville de notsé qui met sous les feux de la rampe les témoignages d’un bénéficiaire des produits FNFI qui nourrit de grandes ambitions, notamment celui de devenir une entrepreneure modèle à travers l’ouverture d’un super marché à notsé. Dans une approche pédagogique, la bénéficiaire de Notsé explique comment elle en est arrivée à cette étape, le processus d’octroi de crédit et ses ambitions.

‘’Depuis 2014, j’ai toujours gardé une très bonne image du FNFI, car je fais partie de ses premiers bénéficiaires’’, c’est par ces mots que Batikrana Kpanta, épouse Balaka, la cinquantaine nous accueille à notsé où elle réside depuis des années.

Sa rencontre avec le FNFI débute en 2014 ou elle obtient les crédits APSEF qui lui permette de démarrer une activité de vente de sachets d’eau communément appelle pure water. Une activité que notre interlocutrice exerce avec le plus grand dévouement, car pour elle le commerce a toujours été une passion.

‘’ Depuis 2014, grâce au FNFI j’ai débuté une activité commerciale de vente de sachets d’eau. Progressivement, j’ai ouvert un petit bar ici à notsé qui m’a donc permis de passer à échelle mes activités. Les débuts n’ont pas été faciles, mais avec de l’endurance et de la détermination tout est possible dans cette vie. Je fais partie des bénéficiaires modèles du FNFI et je suis même la présidente préfectorale de la Fédération des Bénéficiaires des Services Financiers de Haho. Cela étant, ici dans notre préfecture, nous menons ponctuellement des actions de sensibilisation afin de sensibiliser nos membres pour une utilisation harmonieuse des crédits et un remboursement sans faute des crédits’’.

En plein boom de ses activités commerciales, Batikrana Kpanta, épouse Balaka a de grandes ambitions pour son avenir commercial, et pour cause elle se retrouve éligible au Produit Nkodédé, un produit qui est destiné aux bénéficiaires fins de cycle des crédits FNFI afin de les aider à renforcer leurs activités. Un crédit d’un montant de 5 millions de FCFA, de quoi permettre à notre interlocutrice de rêver en grand.

‘’J’ai participé personnellement au lancement du produit Nkodédé il y a quelques mois à Blitta. Et Dieu merci je me suis retrouvé éligible au produit. J’ai dans la foulée constitué tous mes dossiers nécessaires et à l’heure actuelle j’ai obtenu un crédit de 5.000.000 qui doit me permettre d’ouvrir un supermarché. Et je reste convaincu que mes activités évolueront dans la bonne direction car ça sera le premier supermarché ici à notsé. Grace au FNFI, comme vous pouvez aisément le deviner, la femme togolaise est devenue une entrepreneure de renom qui prend à bras le corps son émancipation’’.

KD

 

Laissez vos commentaires