Le Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE a présidé ce samedi 23 mars à Kara, au nord du Togo, une cérémonie solennelle de lancement de 2 nouveaux produits du Fonds National de la Finance Inclusive. Lancé en Janvier 2014, le FNFI est un établissement public à caractère économique et social dont la mission première est de rapprocher les services financiers des groupes les plus vulnérables par l’entremise des Prestataires de Services Financiers partenaires (Institutions de Microfinance).  Notons que l’inclusion financière est bien matérialisée dans l’axe 3 du Plan National de Développement (PND) qui consacre le renforcement de tous les mécanismes d’inclusion. A ce jour, le FNFI, dans son modèle de fonctionnement du faire faire travaille avec 28 PSF répartis sur l’ensemble du territoire national.

De 2014-2018, on dénombre plus de 1 553 000 crédits débloqués pour un montant de plus de 80,847 milliards FCFA. Le taux de remboursement des crédits est de 95%. Les actions du Fonds National de la Finance Inclusive se situent bien évidement dans le cadre du Plan National de Développement de notre pays, qui consacre son axe 3 au renforcement de tous les mécanismes d’inclusion. Les interventions du FNFI cette année 2019 se situent bien évidement dans le cadre de la poursuite de toutes les actions qui visent à parvenir à une inclusion financière de nos populations.

Les membres du Gouvernement, les représentants des institutions internationales, les Partenaires Techniques et Financiers ont également pris part à cette cérémonie solennelle à laquelle était présente des milliers de personnes bénéficiaires du FNFI, dans l’enthousiasme et la ferveur populaire.

Les deux produits lancés ce jour sont le Produit Refinancement et le Produit Accompagnement à la Formalisation.

Le Produit Accompagnement à la Formalisation (PAF) est un produit destiné aux bénéficiaires AJSEF en fin de cycle et les autres jeunes promoteurs hommes et femmes régulièrement installés et exerçant une AGR. Ce produit finance donc les équipements d’artisanat et de transformation et renforcement fonds de roulement. C’est un montant maximum de 500 000 FCFA au cycle 1 et 600 000 FCFA au cycle 2. Une période de 24, y compris différé de trois mois maximum est accordée pour le remboursement du crédit. Le bénéficiaire a également droit à une assurance décès-invalidité, maladie et incendie.

Au cours de cette même cérémonie, les 26 meilleures préfectures (bénéficiaires ayant obtenu tous les cycles des crédits FNFI et aujourd’hui sont membres des Institutions de Microfinance) qui avaient été primées le 08 Mars dernier à Lomé ont également été présentés. Une sorte d’encouragement pour ces bénéficiaires dont les témoignages font cas d’école et susciter les autres à poursuivre dans l’effort pour un remboursement harmonieux des différents crédits du FNFI.

Dans son intervention, le Président de la République a remercié tous les bailleurs qui accompagnent le FNFI et les a rassurés que tous les efforts seront mis en œuvre pour un remboursement harmonieux des crédits.

‘’ Grace à vous (femmes présentes dans la salle) ce que nous avons commencé il y a cinq années est devenu une réalité. Cela n’aurait pu se faire sans vous, quel que soit ce que vous faites, si vous n’avez pas l’engagement et l’adhésion des hommes et des femmes vous ne pourrez pas réussir. Je voudrais vous encourager, vous membres de la FEBESEF à poursuivre dans l’effort pour l’atteinte des objectifs.’’, a déclaré le Président de la République

 

KD

Laissez vos commentaires