FNFI

Echos des bénéficiaires des produits FNFI

2608

Madame Sertchi KPEBOU, présidente préfectorale de la Fédération des Bénéficiaires des Services Financiers (FEBESEF) de Bassar est au centre du numéro de Echos des bénéficiaires des produits du FNFI ce mardi. En effet, après avoir obtenu les différents cycles du crédit APSEF et AGRISEF du FNFI, cette cinquantenaire commercialise de la farine de soja, de la farine de tubercules d’igname, des épices, des baguettes d’arachide… Retour sur le parcours de cette dame qui fait office de modèle dans sa localité.

C’est en marge de la foire agricole organisée dans le cadre du 11e forum national du paysan togolais tenu à Kara que nous avons rencontré Madame Sertchi KPEBOU. Du haut de ses cinquante années, cette dame à l’allure fière et imposante nous avoue avoir été invitée pour exposer ses productions à la foire. Véritable occasion pour elle de montrer tout son savoir faire aux populations de la Kozah et profiter pour sensibiliser les autres à la culture de l’effort et au goût du travail bien fait.

‘’ C’est grâce au Fonds National de la Finance Inclusive que je suis aujourd’hui à ce niveau d’évolution. Je fais en effet partie des premières bénéficiaires des produits. J’ai d’abord obtenu les 4 cycles du crédit APSEF pour démarrer ma petite activité génératrice de revenus. Plus tard, après avoir remboursé en intégralité tous les cycles du crédit, j’ai également obtenu le crédit AGRISEF de 100.000FCFA. C’est grâce à tout cela que je me suis lancée dans une activité à plus grande échelle. Tenez, aujourd’hui, je suis spécialisée dans la transformation de la farine de soja, de la farine de tubercules d’igname, des épices, des baguettes d’arachide. Le FNFI m’a permis de me lancer dans cette activité qui aujourd’hui me permet d’avoir une visibilité dans tout le pays. Dans ma localité, je fais office d’un modèle de réussite, car il est en effet possible de partir de rien du tout pour gagner le pari de son devenir. J’ai également par la suite reçu un appui de la FAO pour l’emballage de mes différentes productions et aujourd’hui, je présente à tous mes clients, non seulement des produits de très bonne qualité mais des produits très bien conditionnés’’, nous indique notre interlocutrice dans son stand bien aménagé.

Comme elle, des milliers de bénéficiaires sont aujourd’hui des suces stories dans leurs localités, pour simplement avoir obtenu les crédits FNFI et en avoir bien fait usage. Pour l’ensemble de ces bénéficiaires, le FNFI est un puissant instrument de lutte contre la pauvreté.

‘’ Apres avoir obtenu tous ces différents crédits, et avec l’évolution de toutes mes activités, je peux aujourd’hui mesurer tout l’impact du FNFI sur mon quotidien. Je suis très autonome actuellement et je remarque que chaque jour mon pouvoir économique se renforce. ‘’

KD

Fermer le menu