‘’Grâce au FNFI, mon projet est devenu une réalité’’, MOHAMED Roulera, commerçante à Lomé

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Le commerce a depuis toujours été la passion de Madame MOHAMED Roulera. Pour lui permettre de concrétiser son rêve qui est celui de devenir une commerçante, elle a obtenu le Produit d’Accompagnement Spécial du FNFI, via PADES Microfinance, une des nombreuses institutions de microfinance partenaires du FNFI. Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de joie mais surtout avec sentiment de satisfaction qu’elle partage son parcours avec nous.

Lomé, quartier Agoè Zongo. C’est ici dans ce quartier peuplé majoritairement de musulmans que Roulera, elle-même musulmane, vit avec sa famille depuis une trentaine d’années. Voulant devenir commerçante comme sa maman, notre interlocutrice a toujours été au parfum des nouvelles opportunités qui puissent lui permettre d’avoir un financement pour démarrer son activité.

‘’ J’ai donc entendu parler du FNFI il y a quelques années et j’ai voulu moi aussi intégrer la dynamique de l’inclusion financière. C’est ainsi qu’en remplissant toutes les conditions, j’ai obtenu les 4 cycles du crédit Accès des Pauvres aux Services Financiers (APSEF), des crédits de 30.000 à 50.000FCFA qui m’ont permis de démarrer mon activité de vente de produits d’alimentation générale. Au début, je me baladais avec un plateau sur la tête avec des marchandises à vendre. Avec cette activité, je suis quand même parvenu à rembourser en intégralité le crédit APSEF en question. Après avoir remboursé en intégralité le crédit, j’éprouvais le besoin de passer à échelle mon activité. Louer un petit local pour passer à une alimentation générale complète. Mes propres bénéfices seules ne pouvant me permettre de réaliser mon rêve, j’avais alors besoin d’une aide supplémentaire pour passer à la réalisation de mon projet.’’

C’est justement pour accompagner les bénéficiaires fins de cycle du crédit APSEF qui ont honoré leurs engagements vis-à-vis des remboursements qu’il est mis en route depuis 2016 un Produit d’Accompagnement Spécial (PAS), produit censé soutenir les bénéficiaires qui veulent donner un coup d’accélérateur à leurs activités génératrices de revenus.

‘’ Mon agent de crédit après que j’ai eu une séance avec lui par rapport notamment à mon envie de passer à échelle mon activité, m’a informé que le PAS pouvait évidemment être la solution à mon problème. Et quand on m’a déroulé les conditions d’éligibilité, je me suis vite rendu compte que je réunissais toutes les conditions pour obtenir le crédit. C’est ainsi que dans la foulée j’ai obtenu un crédit de 100.000 FCFA ajouté à mes épargnes personnelles qui m’ont permis de louer cette petite baraque et de renforcer les articles que je vendais pour avoir aujourd’hui ce que vous voyez, une alimentation générale digne de ce nom. On n’y trouve un peu de tout. Des boites de conserves aux sachets de spaghetti, en passant par le riz, le sucre, les boites de sardines, les épices…Et comme vous pouvez le constater, grâce au FNFI, mon projet est devenu une réalité et je contribue à ma manière au développement de l’économie nationale.’’

KD

 

Laissez vos commentaires