FNFI

Madame le Secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel fait le bilan de son département au cours d’un point de presse

PHOTO-3

Madame Mazamesso ASSIH, Secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel a animé ce Jeudi à Lomé une conférence de presse pour faire le point des interventions de son département.  Plusieurs patrons de presse ont pris part à cette conférence de presse. En rappel, le Secrétariat d’Etat a sous sa tutelle la Direction de la Promotion de la Finance Inclusive (DPFI), le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) ainsi que le Projet National de Promotion de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER).

En termes de résultats, notamment pour le FNFI, on note qu’à l’issue des cinq premières années d’opérationnalisation des mécanismes de financement inclusif au Togo à travers le « faire-faire », le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), a apporté des réponses aux préoccupations aussi bien des Prestataires de Services Financiers (PSF) et aux populations exclues du système financier classique qu’aux mondes rural, agricole et populations jeunes.

A ce jour, les interventions du FNFI ont permis d’avoir les résultats suivants :  928 352 nouveaux bénéficiaires ont été touchés par AGRISEF, APSEF, AJSEF, PAS, PS et PAIFFV pour un montant total de crédits débloqués par les PSF de 48,4 milliards FCFA.  On note également 626 849 renouvellements de crédits pour un montant total débloqué par les PSF de 32,3 milliards de FCFA. Soit au total de 1,553,201 crédits octroyés (nouveaux + renouvellements) pour un montant total débloqué par les PSF de 80,847 milliards de FCFA. Le taux moyen de remboursement des crédits FNFI est de 95 %.

KD

Fermer le menu