Star Coiffure Abidjanaise relance ses activités grâce à un crédit de 3 000 000 FCFA.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

 Star Coiffure Abidjanaise est située dans le quartier Agoè Assiyéyé à Lomé. Spécialisée dans la coiffure, l’esthétique, la manicure et la pédicure, madame Afiwa AZIANDJIPE, responsable de ladite entreprise a bénéficié il Ya quelques années d’un produit FNFI qui lui a permis de démarrer ses activités. Mais avec les conséquences liées au Covid 19, ses activités ont connu un ralentissement. En vue de donner un coup d’élan à ses activités, la jeune promotrice s’est rapprochée du FNFI pour voir dans quelles conditions elle pouvait contracter un crédit. Dans le présent numéro de votre rubrique « Echos des Bénéficiaires des Produits FNFI », Togo Matin partage avec vous les témoignages de la jeune esthéticienne.

Le Covid 19 a impacté négativement les activités de nombre d’entreprises, au nombre desquelles Star coiffure Abidjanaise. Madame Afiwa, étant déjà dans le portefeuille FNFI pour avoir déjà bénéficié dans le temps d’un des produits génériques de l’Institution, n’a pas hésité à se rapprocher du FNFI pour trouver une solution à son problème de financement pour se remettre en selle.

‘’ Depuis l’avènement du Covid 19, je n’ai plus assez de clientèle puisque j’intervenais uniquement que dans la coiffure, la manicure et la pédicure. Etant consciente de la gravité de la situation, j’ai pris attache avec le FNFI pour voir dans quelles mesures je pouvais bénéficier d’un crédit pour diversifier mes activités. C’est ainsi que j’ai été informée de la possibilité pour moi de bénéficier du Crédit de Relance afin justement de relancer mes activités secouées par les conséquences liées au Covid 19. J’ai donc suivi toutes les instructions et j’ai transmis mes dossiers via le portail fnfi.tg. Quelques jours plus tard, après étude de mes dossiers, j’ai été convoquée pour la signature de la convention de financement, et après quoi je me suis vu octroyer un crédit d’une valeur de 3 000 000 FCFA. Avec cette somme, j’ai pu acquérir d’autres matériels de travail. J’ai mis à la disposition de ma clientèle, une nouvelle gamme de produits bio, destinée à nourrir naturellement la peau, le visage et les cheveux. Merci au FNFI pour cette belle initiative, car cela permet aux jeunes entrepreneurs que nous sommes de poursuivre nos activités en ce temps de Covid’’.

De la microfinance à la banque, madame Afiwa AZIANDJIPE mesure aujourd’hui l’opportunité que lui a accordé le FNFI de se repositionner afin de renforcer son autonomie jours après jours.

‘’Avec conviction, je peux aujourd’hui dire que le FNFI m’a permis de m’affirmer en tant que jeune entrepreneure. Du crédit AJSEF au crédit de Relance, je me suis donnée tous les moyens d’être aujourd’hui une jeune entrepreneure prospère, autonome et épanouie’’.

KD

Laissez vos commentaires