Assurer l’inclusion financière des jeunes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Depuis le 09 Mars 2015, le Fonds National de la Finance Inclusive, FNFI, a lancé son troisième produit  dénommé ‘’Accès des Jeunes aux services financiers’’, en abrégé AJSEF.

AJSEF est un crédit destiné à soutenir et encourager les jeunes de 18 à 40 ans diplômés sans-emplois ayant la volonté de se prendre en charge à travers l’auto emploi dans les activités tels que l’artisanat de service (coiffure, menuiserie, maçonnerie, soudure, couture), l’artisanat de production (tissage), la transformation et les petits services TIC.

C’est un crédit de 300.000  F CFA maximum par personne.

Pour en bénéficier, le demandeur doit faire partie d’un groupe solidaire de 2 à 4 personnes. Les membres du groupe solidaire formé servent eux-mêmes de garantie les uns pour les autres. Aucune autre garantie ne sera exigée au demandeur du crédit.

Avant le déblocage du crédit, le demandeur doit obligatoirement suivre une formation en gestion de crédit et d’activités génératrices de revenus auprès des institutions de microfinance partenaires du FNFI.

Le crédit AJSEF doit être obligatoirement remboursé dans un délai de 12 mois, plus un différé maximum de 3 à 6 mois selon les cas, soit une durée totale du crédit de 15 à 18 mois au cas par cas.  Le taux d’intérêt sur le crédit est de 8 % constant l’an aux deux cycles dont 1 % d’épargne stratégique.

Pour un crédit d’un montant de 100. 000 F par exemple, l’intérêt est de 8000 F CFA. Une épargne de 1000 F CFA lui sera réservée s’il rembourse son crédit à temps dans les délais impartis.

Pour un crédit de 200 000 F, l’intérêt est de 16000 F CFA, et enfin pour un crédit de 300.000 F CFA, l’intérêt est de 24.000 FCFA. Tout bénéficiaire  qui paye son crédit dans les délais impartis pourra bénéficier d’un second crédit toujours d’un montant maximum de 300.000 FCFA.

Les frais d’adhésion pour tout demandeur sont fixés à 2500 F CFA. Cette somme servira à l’établissement de sa carte de membre. Les frais de dossiers s’élèvent également à 2500 FCFA par individu. Le demandeur devra aussi souscrire à  une assurance d’invalidité et décès de 0,75 % du montant du crédit qu’il souhaite obtenir.

Pour toute information, rendez-vous dans l’institution de microfinance la plus proche de vous ou contacter le FNFI sur la ligne verte 80 00 00 12

Kevin Dassa

Laissez vos commentaires