FNFI

ECHOS DES BENEFCIIAIRES DES PRODUITS FNFI

0108

TCHALLA Yawavi Zita, Bénéficiaire des 4 cycles du Produit ‘’ Acces des Pauvres aux Services Financiers’’ (APSEF) du Fonds National de la Finance Inclusive ( FNFI).

Dans ce nouveau numéro de votre rubrique quotidiene ‘’Echos des bénéficiaires des Produits FNFI’’, votre quotidien Togo Matin s’intéresse encore une fois au Produit APSEF du FNFI pour mettre sous les feux de la rampe les témoignages de Madame TCHALLA Yawavi Zita, heureuse bénéficiaire des 4 cycles dudit produit.  

Lomé, quartier Kodomé, en empruntant cette piste bordée d’herbes géantes, la délégation du FNFI qui allait à la rencontre d’une bénéficiaire de ses produits et services ne se doutait pas de l’originalité de l’activité qui y est menée par notre interlocutrice, la quarantaine, mais déja qui peut se frotter les mains d’avoir en deux ans bénéficier des 4 cycles du tout premier prpduit lancé par le FNFI en Avril 2014, le produit Accès des Pauvres aux Services Financiers ( APSEF).

‘’ Comme vous savez dans notre pays, nous devons tous nous battre pour pouvoir se prendre en charge. A l’origine, j’étais cuisniere dans une cafétéreiat ici devant ma maison. Mais comme  vous pouvez vous l’imaginer, vu que la cafétériat n’était pas à moi, les ressources que j’obtenais mensuellement me permettaient à peine de payer le loyer  de notre maisonée et d’aider mon époux à prendre en charge les besoins de nos six enfants. Tres vite, j’ai resenti le besoin de pouvoir me mettre à mon propore compte en réalisant une acticvité que je maitrisais  bien. J’avais déjà de sérieuses connaissances dans la fabrication de jus, car j’avais déjà fait cette activité auparavant. Une fois mon idée de  création d’entrpise en place et bien fiscelée, il me  fallait trouver le nerf de la guerre. Des ressources pour pouvoir financer mon activité.’’

Et justement les microcrédits du FNFI sont destinés à ce genre de personnes dans l’optique de pouvoir les aider à démarrer l’exercice de leurs petites activités générétarices de revenus.

‘’ J’ai alors commencé à me renseigner sur les possibilités que j’avais de pouvoir contracter un microcrédit auprès d’une Institution de Micrfinance. Une fois la bà, les conditionnalités étaient tres rigides et je suis reparti plus décu que jamais. Ce n’est que deux jours plutard que j’ai pris au vol une émission sur Nana Fm où on parlait justement du bilan des opérations du FNFI. Alors je me suis dit que c’était l’occasion pour moi de me rapprocher du Fonds pour voir dans quelle conditions je pouvais obtenir un microcrdéit. Je me suis rendu alors au siège de la Direction Générale du FNFI et je me suis renseigné sur les différents produits qu’il met à la disposition des ménages pauvres ou à revenus intermédiaires. A l’issue de nos discussions et échanges, je me suis rendu compte que le crédit qui était le plus approprié à moi était le crédit APSEF. J’ai franchi avec succes toutes les étapes nécéssaires avant le déblocage du crédit. Et progressivement, j’ai obtenu la première tranche crédit de 30.000 FCFA, le second de 40.000 FCFA et les deux derniers cycles de crédit d’un montant de 50.000 FCFA chacun. Cette somme m’a permis de pouvoir acheter un congelateur d’ocasion et de pouvoir acheter de la matière première, notamment les citrons, les oranges, les feuilles de bissape, les colorants pour pouvoir exercer mon activité dans la seule optique de gagner le pari de mon devenir. Je suis parvenu à rembourser avec succès toutes les tranches de crédit que j’ai obtenu et je suis plus autonomme financierement.’’

KD

 

Fermer le menu