Echos des Bénéficiaires des produits FNFI

0807

Atakpamé, région des plateaux acceuille la rubrique ‘’Echos des bénéficiaires des produits FNFI de ce Lundi. Ici, nous partageons les témoignages de Madame SOTOWOU Chantal, la quarantaine révolue qui est une grande habituée des produits du FNFI. Aujour’hui, elle est patronne d’un kiosque d’alimentaire générale mis en place grace à l’accompganement financier du FNFI, notamment via le Produit d’Accompganement Spécial. Retour sur son parcours…

C’est en plein cœur de la ville d’atakpamé, au quartier agbonou que madame SOTOWOU Chantal a installé son kiosque de vente de produits alimentaires. Dans ce coin réputé pour ses intenses activités commerciales, Chantal fait office de figure de proue, non seulement pour son allure de sagesse, mais aussi parcequ’elle est réputée tres fine conseillère des plus jeunes. C’est assise dans son établissement commercial que Chantal nous acceuille un jour de marché. Et c’est avec grande satisfaction teintée d’un sentiment d’avoir résusi à gagner le pari de son devenir qu’elle partage ses expriences avec nous.

‘’ Je viens de loin. J’ai obtenu déjà avec succes tous les 4 cycles du crédit APSEF auprès de COOPEC ILEMA, une instittion de microfinance partenaire du FNFI dans la région. Les diférents cycles du crédit APSEF m’ont permis de démarrer une petite activité de vente de petites bicolles alimentaires. Ce début d’activité m’a permis d’avpir une certaine fierté et autonomie. Ainsi, apres le quatrième cycle du crédit, je n’ai pas voulu m’arreter en si bon chemain. Je voulais à tout prix aller de l’avant, renforcer mon activité, car je voulais avoir un kiosque personnel à moi. Je suis donc reparti voir mon agent de crédit pour me renseigner davantage sur quelles étaient les opportunités pour moi d’avoir accès à un finanement plus important qui puisse me permettre d’aller de l’avant dans mon activité.’’

Et justement, les Prestataires de Services Financiers partenaires du FNFI ont mis en place de veritables systemes d’information et de sensibilisation afin que l’information soit toujours disposnible pour les bénéficiaires.

‘’ C’est donc au cours de nos discussions que j’ai été informée de l’existence du Produit d’Accompagenement Spécial qui était justement destiné à nous bénéficiaires fin de cycle APSEF de pouvoir renforcer nos activités. Et vu que j’étais en regele vis-à-vis des remboursements du produit APSEF, je n’ai pas mis longtemps pour obtenir le PAS APSEF d’un montant de 100.000 FCFA. Cette somme m’a permis de pouvoir louer ce petit kiosque et de l’équiper avec des kits alimentaires de plusieurs gammes. Et depuis, je me suis installée dans mon kiosque, je fais de bons chiffres d’affaires, car j’offre une gamme variée de produits à ma clientele qui de surcroit est satisfaite de mes prestations. C’est interessant d’exercer un métier que l’on aime et de sucroit de pouvoir rentabiliser son activité.’’

KD