FNFI

Echos des Bénéficiaires des Produits FNFI

0907&

Ce mercredi, Echos des bénéficiaires des produits FNFI pose ses valises à Atakpamé dans la région des plateaux pour partager avec vous les témoignages de madame ABALO Marie Akouvi, bénéficiaire du Produit d’Accompagnement Spécial (PAS APSEF), d’un montant de 100 000 FCFA obtenu auprès de COOPEC ILEMA, un Prestataire de Services Financiers partenaire du FNFI dans la région des plateaux. Témoignages…

Madame ABALO Marie Akouvi est insérée dans le paysage financier du FNFI depuis 2016. Successivement, elle obtient avec succès tous les 4 cycles du crédit APSEF qui lui permettent de démarrer sa petite activité génératrice de revenus, vente de bonbons, de biscuits…Un début de commerce qui a permis à notre cinquantenaire de se lancer des défis qu’elle a su bien relever au fil du temps.

‘’ Les différents cycles du crédit APSEF que j’ai reçu m’ont permis de démarrer comme vous le voyez une petite activité qui au début n’était pas facile. Mais j’y ai cru et je me suis entièrement donnée corps et âme pour pouvoir réussir. Après ces 4 crédits, je voulais mieux faire, passer à échelle mon activité. J’avais certes des petites économies mais il m’en fallait davantage pour pouvoir réaliser le kiosque dont je rêvais. Et je me suis rappelé qu’il nous avait été parlé d’un Produit d’Accompagnement Spécial pour les bénéficiaires fin de cycle du crédit APSEF qui remboursent très bien leurs crédits. Alors je me suis davantage informée sur les opportunités que j’avais de pouvoir obtenir le PAS APSEF pour me permettre de passer à la concrétisation de mon projet. J’étais très heureuse et soulagée de savoir que j’étais parfaitement éligibles au PAS, étant donné que j’étais à jour vis-à-vis des remboursements de mes crédits antérieures. Je me suis rapidement pliée aux exigences réquipes et je me suis vu octroyer dans les semaines qui ont suivi un crédit de 100 000 FCFA.’’

Le crédit obtenu, notre interlocutrice peut maintenant passer à la concrétisation de son rêve, celui de devenir une grande commerçante dans sa région.

‘’Le PAS APSEF m’a donc permis de mettre en place ce petit hangar que vous voyez. Dans ce hangar, comme vous le voyez, je vends des petites bricoles, notamment des ballons, des jouets pour enfants, des boites de spaghetti, des épices…Je suis très heureuse actuellement, car j’exerce une activité que j’ai toujours rêver d’exercer. Chaque jour qui passe, c’est avec satisfaction que je me lève pour vaquer à mes occupations la tête haute. Je dégage des revenus qui me permettent de vivre décemment et de prendre soin de ma famille. C’est aussi ça la valeur ajoutée d’une activité qui épanoui et qui nous autonomise’’.

KD

 

Fermer le menu