Echos des Bénéficiaires des Produits FNFI

0411

GBAZIE Bozowa, Bénéficiaire du Produit d’Accompagnement Spécial du FNFI

Dans ce nouveau numéro de votre rubrique ‘’Echos des Bénéficiaires des Produits FNFI’’, Togo Matin vous conduit à Lomé, notamment dans le quartier Agoe Kossigan pour partager avec vous les témoignages de Madame GBAZIE Bozowa, Bénéficiaire du Produit d’Accompagnement Spécial du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI). Reportage…

Nombreux sont les bénéficiaires en fin de cycle du crédit APSEF qui obtiennent facilement le Produit d’Accompagnement Spécial pour renforcer l’exercice de leur activités génératrices de revenus. Au nombre de ces milliers de bénéficiaires, GBAZIE Bozowa, la trentaine révolue a obtenu dans le passé les 4 cycles du crédit APSEF. Après avoir remboursé dans les délais ce premier crédit générique, il était temps pour elle d’avoir accès à un crédit plus conséquent pour renforcer son activité.

‘’ Après avoir obtenu successivement les crédits APSEF de 30.000 FCFA, 40.000 FCFA, 50.000FCFA et 50.000FCFA, j’ai réussi à pouvoir démarrer une activé bien rentable. Mais la demande devenait de plus en plus grande qu’il fallait que je puisse me diversifier si je voulais fidéliser davantage ma clientèle. Tous les jeudis, PADES Microfinance, une Institution de Microfinance partenaire du FNFI organise une séance d’information à l’endroit des populations pour les informer davantage sur les différentes opportunités mises en place par le FNFI pour soutenir leurs activités. Et c’est au cours de l’une de ces séances d’information que le Produit d’Accompagnement Spécial nous a été présenté. En regardant mon parcours jusque-là, je me suis tout de suite dit que j’étais parfaitement éligible au PAS. Je me suis alors rapprochée de mon institution pour savoir à quelles conditions je devais souscrire pour pouvoir rentrer en possession de crédit.’’

Notre interlocutrice ne traine pas avant d’obtenir le crédit, un crédit qui lui permet de renforcer son activité dans l’optique de renforcer son chiffre d’affaires.

‘’ Le crédit de 100 000 FCFA que j’ai obtenu m’a permis de renforcer comme vous le voyez mon activité de vente de tomate, de choux, d’oignons, de légumes…Comme vous le voyez, je suis installée dans un quartier très populaire de la ville, et vu que je suis à un endroit stratégique j’ai assez de clientèles. Et j’ai de la chance de proposer à ma clientèle des produits frais et de très bonne qualité’’.

Bozowa n’ignore pas qu’il s’agit d’un crédit qu’elle a reçu. Et elle dit mettre toutes les conditions ensemble pour honorer ses engagements vis-à-vis des remboursements si elle veut toujours rester dans la dynamique de l’inclusion financière.

‘’ Je suis très consciente que le bon remboursement des crédits est un élément très important si je dois continuer ma croissance dans la dynamique de l’inclusion financière. J’ai déjà pris des dispositions, chaque jour qui passe, après mes recettes, je mets un peu d’argent de coté de sorte qu’à la fin de la semaine, que je puisse payer ce que je dois à mon institution de microfinance. Comme ça, je reste convaincu que je n’aurai aucun problème en termes de remboursements du crédit. Je suis vraiment très heureuse car le FNFI a contribué à mon autonomie financière et économique.’’

KD