King Asso Concept, relance ses activités grâce à un financement de 2 060 000 FCFA obtenu du FNFI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Monsieur ASSOGBA Kodjo est le promoteur de King Asso Concept, un établissement de vente de produits surgelés situé à Agoè Vakpossito. Voulant à tout prix relancer ses activités impactées par le Covid 19, le jeune promoteur vient se renseigner au FNFI, se plie aux conditions requises et obtient par la suite un accompagnement à hauteur de 2 060 000 FCFA. Dans ce nouveau numéro de votre rubrique Echos des bénéficiaires des produits FNFI, nous partageons avec vous les témoignages de ce jeune promoteur. Reportage…

Après avoir pris conscience qu’il lui fallait nécessairement trouver un coup de pouce financier pour se remettre en selle et dynamiser ses activités, ASSOGBA Kodjo décide de se rapprocher du FNFI pour se renseigner davantage sur les conditions d’obtention du crédit de relance mis en route depuis août 2020.

 ‘’ L’établissement King Asso Concept est spécialisé essentiellement dans la vente des produits surgelés. Depuis l’avènement du Covid-19, nous faisons face à des difficultés, notamment un ralentissement dans les activités, des difficultés d’approvisionnement avec la fermeture des frontières et puisqu’il y a eu une note officielle qui interdisait l’importation des poulets, nous sommes obligés de nous focaliser sur la vente des produits locaux, mais ce type d’activité demande plus de moyens financiers. Il était question pour moi de pouvoir lever des fonds afin de me cantonner sur la vente des produits locaux dans le but de pouvoir satisfaire la demande de ma clientèle et tirer mon épingle du jeu’’, précise le promoteur.

C’est justement l’objectif du FNFI, en mettant en œuvre des mécanismes visant à aider les MPME à se remettre de la perturbation des activités causée par le COVID-19. L’établissement King Asso Concept qui depuis un temps, est confronté à plusieurs difficultés, s’est senti soulagé depuis son passage au FNFI, car ayant rempli toutes les conditions nécessaires, il a heureusement bénéficié d’un financement de 2 060 000 FCFA.

‘’Etant éligible, j’ai reçu un financement d’une valeur de 2 060 000 FCFA qui va me permettre de financer l’achat en grande quantité des produits locaux. Je pense également donner une meilleure visibilité à mon établissement en réalisant un totem publicitaire en y mentionnant ma nouvelle branche d’activité qui est la commercialisation des produits locaux. Je n’ignore pas qu’il s’agit d’un crédit que j’ai reçu et je suis déjà en train de mettre en place une stratégie innovante afin de pouvoir rentabiliser mon activité et pouvoir honorer mes engagements vis-à-vis du remboursement’’, conclu ASSOGBA Kodjo visiblement soulagé d’avoir réussi à remettre son établissement sur la bonne voie.

KD

Laissez vos commentaires