Le FNFI face à la presse…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Comme depuis son lancement en 2014, le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a tenu ce 30 Novembre 2016 à Lomé une rencontre avec les professionnels des médias pour faire le point global de ses activités.

Les Prestataires de Services Financiers partenaires du FNFI étaient également présents à cette rencontre ainsi que l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Togo, la CAS-IMEC et la BOAD qui ont joué un rôle essentiel au cours de cette rencontre.

Dans son exposé, le DG FNFI a présenté aux professionnels des médias le fonctionnement du Fonds, le principe du faire faire, le partenariat avec les institutions de microfinance ainsi que la question des remboursements des crédits. Les résultats enregistrés par le FNFI en 2014, 2015 et 2016,  les nouveaux produits ont largement été abordés au cours de cette conférence de presse.

Pour le produit APSEF, l’on note les résultats suivants :

–       331 021 personnes touchées en 2014,

–       145 385 personnes touchées en 2015

–       41 745 personnes touchées de Janvier à Octobre 2016, portant le nombre total de bénéficiaires à 518 151 personnes.

Pour le produit AGRISEF, les résultats sont les suivants :

–       74 754 personnes touchées en 2015,

–       70 893 personnes touchées de Janvier à Octobre 2016, portant le nombre total de personnes touchées à 145 647.

Enfin, pour le produit AJSEF,

–       8 322 personnes en 2015

–       5050 personnes de Janvier à Octobre 2016, portant le nombre total de bénéficiaires à 13 372.

En termes de remboursements des crédits, la situation est satisfaisante d’une manière globale, mais reste cependant mitigée. Des efforts particuliers doivent être faits dans certaines localités pour améliorer la situation des remboursements.    

En somme, depuis le lancement de ses activités , l’ensemble des trois produits du FNFI ont permis de toucher près de 700 000 personnes sur l’ensemble du territoire national.

Au cours de l’année 2016, troisième année d’opérationnalisation du Fonds, le FNFI s’est efforcé à mieux assoir les produits existants en intensifiant et en élargissant les interventions.

‘’L’inclusion financière et sociale de nos populations est un long processus qui nécessite la contribution et le soutien de chacun des acteurs dont les professionnels des médias. Relayer les bonnes informations est une des conditions indispensables à sa consolidation et reconnaitre les efforts qui y sont faits en est une autre pour pouvoir relever les grands défis’’, a indiqué Manawé GNABA, Directeur Général du FNFI.

 PRESENTATION  CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE FNFI / AP-SFD DU TOGO SUR LE FONDS NATIONAL DE LA FINANCE INCLUSIVE
(FNFI)

KD

Laissez vos commentaires