L’entreprise ACRT bénéficie d’un prêt de 9 860 760 fcfa grâce au produit relance du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Implantée dans le quartier Kpotavé à Adétikopé, la société ACRT est spécialisée dans la quincaillerie de fibre optique, et vente des équipements. Depuis l’avènement du Covid 19, le jeune promoteur faisait face à de sérieux problèmes impactant négativement son chiffre d’affaires. Afin de résoudre ses problèmes d’écoulement de stock dus à l’avènement de la crise sanitaire, monsieur ADJANEKOU Kokou, responsable de l’entreprise ACRT s’est rendu au FNFI pour s’informer davantage sur les produits FNFI ainsi que sur les conditions d’éligibilité. Dans ce nouveau numéro de votre rubrique ‘’Echos des bénéficiaires des produits FNFI’’, Togo Matin partage avec vous les témoignages de notre promoteur. Reportage…

C’est justement dans le but d’aider les entreprises impactées par le Covid 19, qu’il a été mis en place un fonds de 20 milliards de FCFA afin de permettre à ces différentes entreprises de relancer leurs activités. Tout comme celles précédentes, l’entreprise ACRT a elle aussi eu besoin d’un coup de pouce financier pour se remettre en selle.

‘’L’entreprise ACRT a vu le jour en 2016. Depuis un certain moment, les activités n’évoluaient plus comme avant, ce qui impactait mon chiffre d’affaires. Avant, nous ne possédions pas assez de stock, ce qui fait qu’on n’arrivait pas à prendre assez de commandes. Et lorsque recevait une commande, on livrait directement au client et on fait d’autres stocks pour satisfaire d’autres clients. Ne pouvant plus continuer ainsi, je me suis renseigné sur les conditions d’éligibilité pour l’obtention du prêt que le FNFI octroie, puisque j’ai été informé que le FNFI vient en aide aux entreprises vivement touchées par la pandémie du Corona Virus. J’ai fourni tous les documents nécessaires via le site FNFI. Et heureusement, peu de temps après, j’ai reçu un financement d’une valeur de 9 860 760 FCFA’’, affirme notre promoteur.

Le promoteur est très fier de ses progrès. Etant conscient qu’il s’agit d’un financement, notre bénéficiaire a déjà mis en place des stratégies pouvant lui permettre d’être en règle vis-à-vis des remboursements.

‘’Une partie de cette somme m’a permis d’avoir plus de marchandises, ce qui fait que maintenant j’arrive à satisfaire un bon nombre de clients dans un bref délai. L’autre partie sert actuellement de fonds de roulement. J’ai mis en place une stratégie adéquate qui me permettra de bien rentabiliser, afin de respecter mes engagements vis-à-vis du remboursement. J’encourage le FNFI a accompagner  plus de jeunes dans leurs activités. Merci aussi à toute l’équipe pour l’effort qu’elle fournit chaque jour à l’endroit des bénéficiaires que nous sommes’’ ajoute-t-il.

KD

Laissez vos commentaires