L’entreprise BIN CONSTRUCTION bénéficie d’un crédit de 6 269 200 FCFA grâce au FNFI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

BIN CONSTRUCTION spécialisée dans le BTP, commerce et location des matériaux de construction est implantée dans la ville de tsévié. Pour faire face aux difficultés financières rencontrées par son entreprise suite aux effets de la pandémie du Covid 19, monsieur TCHALLA Binibè, responsable de l’entreprise se rend au FNFI pour se renseigner davantage sur les produits de l’Institution, spécialement le nouveau produit baptisé ‘’Crédit de Relance ‘’. Dans ce nouveau numéro de votre rubrique ‘’Echos des bénéficiaires des produits FNFI’’, Togo Matin partage avec vous les témoignages de ce jeune promoteur qui a obtenu un crédit du FNFI pour relancer ses activités…

Pour soutenir les entreprises impactées par le Covid 19, le Gouvernement, à travers le FNFI, a mis en place un fonds de 20 milliards de FCFA afin d’aider différentes entreprises à relancer leurs activités. Au nombre des entreprises bénéficiaires, BIN CONSTRUCTION, une entreprise implantée à tsévié et spécialisée dans les BTP.

‘’Depuis l’avènement du Covid-19, l’entreprise BIN CONSTRUCTION était confrontée à d’énormes difficultés, notamment l’incapacité de payer les salaires, le loyer et le carburant. Cette situation nous a amené à mettre en chômage technique 07 de nos employés. Afin de relancer nos activités, je me suis rapproché du FNFI pour voir dans quelles conditions je pourrais bénéficier du Crédit de Relance pour justement remettre en selle mes activités. Après m’être suffisamment renseigné, je me suis rendu compte que j’étais éligible au Crédit de Relance et j’ai constitué très rapidement mes dossiers que j’ai transmis via le site fnfi.tg. Après étude des dossiers, j’ai été contacté pour la signature de la convention et par la suite j’ai reçu un financement de 6 269 200 F CFA. Une partie de cette somme a servi à relancer mes activités et à l’approvisionnement des matériaux de construction. Une autre partie me sert actuellement de fonds de roulement. J’ai aussi pensé à mettre en place une bonne stratégie pouvant m’aider à rentabiliser mes activités afin de respecter mes engagements face au remboursement. Je remercie le gouvernement pour cette bonne initiative’’.

KD

 

Laissez vos commentaires