Les journalistes mis à contribution dans la sensibilisation des nouveaux produits du FNFI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Quelques 80 journalistes des organes de TV, de radios, de presse en ligne et celle imprimée venus des cinq régions du pays sont repartis lundi de Lomé désormais mieux informés sur les deux nouveaux produits du Fonds National de la Finance Inclusive.

Une journée d’information et de sensibilisation organisée par la Direction Générale du FNFI pour partager avec les hommes de médias les contours et modes opératoires des produits ‘’Accès des Jeunes aux Services Financiers’’  (AJSEF) et ‘’Accès des Agriculteurs aux Services Financiers’’ (AGRISEF), deux nouveaux produits lancés le 09 Mars dernier par le gouvernement togolais.

Le crédit AGRISEF  est un crédit qui vise les  femmes et hommes pauvres potentiellement économiquement actifs exerçant une activité agricole (petits exploitants) tels que l’agriculture, le maraîchage, l’élevage, la pêche, la transformation, le stockage etc.  60.000 personnes devront tirer profit du produit AGRISEF cette année 2015.

Le crédit AJSEF vise quant à lui les Jeunes en fin d’apprentissage ou diplômés sans emploi ayant envie de se prendre en charge à travers l’auto emploi. Les activités éligibles varient de l’artisanat de services (coiffure, menuiserie, maçonnerie, soudure, couture, etc.) à l’artisanat de production (tissage, etc.), transformation, petits services TIC etc. 20.000 jeunes devront bénéficier de crédit courant l’année 2015.

Présente à cette journée d’information, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, ministre en charge du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes à inviter les hommes de medias à fortement collaborer avec le FNFI afin de porter le vrai et le beau message de l’institution aux populations de notre pays.

‘’Comme au démarrage des activités du FNFI en Janvier 2014, nous associons les professionnels des médias car nous sommes convaincu qu’avec vous les populations de notre pays pourront avoir accès aux informations fiables’’, a-t-elle soulignée.  Précisons que le ministre du travail, de l‘emploi et de la sécurité sociale, John Siabi Aglo a également pris part aux travaux.

Les riches débats qui ont meublé la journée ont permis aux hommes de médias de repartir dans leurs organes respectifs avec la ferme conviction de multiplier désormais les émissions et articles de presse en rapport avec la finance inclusive.

Voici en intégralité le mémo du Directeur Général du FNFI, Mr Prosper Comlanvi HOUENOU à l’occasion de cette journée.

  1. ‘’ Je voudrais vous souhaiter à tous la très cordiale bienvenue à Lomé pour participer à cette séance de travail du Fonds National de la Finance Inclusive. Vous étiez pour la plupart à Sokodé pour une activité et vous êtes arrivé à Lomé que ce matin. Vous avez tenu néanmoins à faire le déplacement car vous êtes convaincu que le concept de finance inclusive est l’affaire de nous tous. Une mention spéciale à nos amis qui sont venus des régions savanes, Kara, centrale, Plateaux et heureux de retrouver les journalistes de la région maritime que nous rencontrons bien souvent à la cellule communication du FNFI.

 

  1. Il Ya un peu plus d’un an,  ce même centre accueillait la majorité d’entre vous à la faveur d’un atelier de formation sur le Fonds National de la Finance Inclusive. Un atelier de deux jours qui vous a permis à l’époque de mieux cerner les contours de la finance inclusive. Et depuis lors un vrai partenariat s’est établi entre vos organes respectifs et le FNFI. Je voudrais aujourd’hui féliciter chacun d’entre vous pour la collaboration active qui permet de  porter haut les résultats du FNFI.

 

  1. Les émissions relatives au FNFI sont organisées périodiquement dans vos organes, des  colonnes dédiées au concept de finance inclusive, des dossiers et témoignages on en voit jour après jour dans toutes vos parutions. Grace à vous nous arrivons à communiquer avec les populations de notre pays, aussi bien celles des villes que des campagnes.

 

  1. Depuis le 09 Mars dernier, le PR a officiellement lancé deux nouveaux produits dédiés à l’inclusion financière des jeunes et des agriculteurs. Il s’agit comme vous le savez déjà des produits Accès des Jeunes aux Services Financiers et Accès des Agriculteurs aux Services Financiers. Afin que vous puissiez efficacement jouer votre rôle de porte flambeau auprès des populations de notre pays, il est tout normal que vous compreniez et maitrisiez ces deux nouveaux produits dans leurs détails. C’est ce qui justifie la rencontre de ce jour dont l’enjeu est de vous présenter un rapide bilan de la mise en œuvre du produit APSEF mais aussi et surtout de vous présenter ces deux nouveaux produits que toute la population togolaise connait désormais peu à peu par le biais des communiqués que vos organes de presse diffuse quotidiennement.

 

  1. Je souhaite donc que les présents travaux de ce jour soient exécutés avec beaucoup de sérieux. Les produits AJSEF et AGRISEF ne pourront atteindre leurs véritables objectifs que lorsque ceux à qui ils sont destinés — c’est-à-dire les populations à la base — comprennent le vrai et le bon message sur leurs modes opératoires. Et ce message, chers journalistes, c’est vous qui savez mieux le rendre aux populations de vos localités respectives à travers vos émissions, vos débats et vos articles. Votre rôle dans le circuit de communication du fonds est plus qu’indispensable car vous jouez un rôle d’éclaireur et d’éveil de nos populations.

 

  1. Je reste convaincu qu’au sortir de cet atelier les émissions radio et TV, des colonnes dans vos divers organes, enquêtes et magazines seront dédiés à ces deux nouveaux produits que la Direction des Opérations vous présentera dans un instant. En espérant que des échanges fructueux succéderont aux différentes présentations, je déclare ouverte la journée d’information et de sensibilisation des journalistes sur les deux nouveaux produits du FNFI.

 

Je vous remercie de votre aimable attention.’’

 

En photo, les officiels présents à la journée d’information.

Laissez vos commentaires