Poursuivre dans l’effort…

‘’Nous ne pouvons plus laisser dans notre pays, les pauvres s’appauvrir davantage’’, ainsi s’exprimait le Chef de l’Etat en Janvier 2014 à Kara lors de la cérémonie de lancement du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI).

Et depuis lors, beaucoup d’actions ont été menées dans le cadre d’une inclusion financière totale des populations. Le premier produit du FNFI lancé en Avril 2014 a fait à fin Décembre 2014, plus de 330.000 bénéficiaires, dépassant ainsi de 10% les prévisions de l’année. Les témoignages des bénéficiaires répartis sur l’ensemble du territoire national sont émouvants : ‘’Le Crédit APSEF change nos vies’’.

L’inclusion financière totale suppose également que toutes les catégories de la population de notre pays qui en éprouvent le besoin doivent avoir accès au financement pour le démarrage ou la consolidation de leurs activités génératrices de revenus. Ainsi donc, on se souvient qu’en mars dernier, le Gouvernement togolais, sous l’impulsion du Chef de l’Etat, lançait deux nouveaux produits, notamment ‘’Accès des Agriculteurs aux Services Financiers’’ et ‘’Accès des Jeunes aux Services Financiers’’.

Le FNFI met ainsi les petits plats dans les grands. Il a élargi son cercle de partenariat, avec désormais 26 institutions de microfinance dans son portefeuille. Les prestataires de services techniques ont été identifiés pour accompagner les jeunes diplômés sans emplois, les jeunes artisans ainsi que les agriculteurs de notre pays candidats au crédit AGRISEF ou AJSEF.

K.D.