FNFI

Une journée avec Ablavi TROUNOU, Bénéficiaire du Produit d’Accompagnement Spécial ( PAS) du FNFI

WhatsApp Image 2019-02-20 at 08.00.35 (1)

Dans ce nouveau numéro de votre rubrique ‘’Echos des Bénéficiaires des Produits FNFI’’, nous décidons de vous faire passer une journée avec un des bénéficiaires du FNFI, notamment du Produit d’Accompagnement Spécial qui fait de la vente de sacs de friperie son activité générétrice de revenus. Reportage…

Insallée dans un simple apateme de fortune dans le quartier Adakpamé, Ablavi TROUNOU, la cinquantaine a par le passé déjà bénéficié successivement des 4 cycles du crédit Accès des Paivres aux Services Financiers (APSEF). Elle confie aujourdh’ui s’etre lancée dans une activité générétrice de revenus grace à ce premier coup de pouce financier du FNFI, chose qu’elle pensait jusqu’ici impossible avant le lancement du Fonds, les Institutions de Micrifinance classiques étaient de plus en plus rétissentes à prèter aux ménages vulénarbles. Ce premier coup de pouce financier permet à Dame Ablavi de débuter l’achat et la revente d’une dizaine de sacs de friperie. A l’époque, elle se promenait dans les quartiers environnants.

‘’ Le temps passait et je me rendais compte que je devais faire mieux si je voulais etre indépendante et autonomme. Comme vous le savez, quand on commence une activité et on se rend compte que l’activité fleurit, on espere d’autres sources de financements pour pouvoir explorer d’autres horizons. J’avais fini de rembourser en intégralité mes 4 cycles de APSEF et je me suis mise à chercher d’autres sources de finacement additionnelles. J’ai alors commencer à aller aux informations pour trouver gain de cause’’.

Et justement dans le partenariat qui lie le FNFI à ses 28 Prestatires de Services Financiers dans la distribution des produits du FNFI, des séances d’informations et de sensibilisation sont organisées ponctuellement pour permettre aux bénéficiaires réels et potentiels d’avoir des informations relatives au FNFI et aux produits en temps réel afin de pouvoir faire des choix optimales et faire des réajustemnts si besoin en était.

‘’ C’est justement aucours d’une séance d’information organisée à l’endroit des populations par PADES Microfinance que j’ai personnelement été informée de l’existence du Produit d’Accomagnement Spécial. Un Produit qui après les explications était bien adapté à mes besoins, notamment à mon activité. Nous nous sommes constituées en groupes solidaires et nous nous sommes pliées à toutes les exigences du PSF partenaire. Apres une riche formation technique et financiere, nous voici déosrmais mieux aguéris pour obtenir le précieux césame. Personnelement, j’ai obtenu un crédit de 100.000 FCFA qui m’a permis de pouvor ériger cette petite baraque que vous voyez et d’acheter deux balots de sacs de friperie. Ce sont ces deux balots que j’expose actuellement, et comme vous le voyez, j’ai assez de sacs à proposer à ma clietele de plus en plus nombreuse.’’

Un coup de pouce financier spécial qu’accorde le FNFI aux bénéficiaires fin de cycle de APSEF et AGRISEF, de quoi motiver ces derniers à bien faire usage des différents crédits recus mais aussi et surtout à rembourser dans les délais.

‘’ Depuis que mon activité s’est agrnadit, c’est un véritable soulagement, car je n’ai plus besoin de me déplacer dans les rues sous le chaud soleil pour vendre mes sacs. Je les expose ici dans ma baraque, et comme j’ai réusi progressivement à fidéliser ma clientèle, chacun vient faire ses affaires quand il en resent le besoin. Mes sacs sont à la portée de tous. En fonction du modèle et du style, mes sacs coutent entre 1500 et 5000 FCFA, de quoi attirer du monde tous les jours. Ma clienetele est constituée en majorité de jeunes éleves, étudiantes, jeunes femmes, Lomé étant devenue une ville à la mode, persone ne peut résister à la tentation. Et depuis lors, je vend en moyenne 5 sacs par jour, et je me dit que pour un début c’est une très bonne chose. Je parviens à dégager des bénéfices qui me permettent de soutenir mon époux dans la prise en charge des besoins de notre famille. Je ne pers pas égaement de vue le remboursement du crédit qui pour moi est un élément essentiel si je veux poursuivre ma croissace dans la paysage de l’inclusion financière.’’

Le PAS, un produit spécialement concu pour apporter une réponse significative aux bénéficiaires APSEF et AGRISEF en fin de cycle, avec à la clé un crédit de 100.000 ou 130.000 FCFA selon les cas assorti d’un faible taux d’interet pour leur permettre de passer à échelle et de renforcer leurs activités générétrices de revenus.

KD

Fermer le menu