Madame Mazamessso ASSIH, Secrétaire d’Etat à la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel a présidé vendredi 3 août 2018 à Lomé les travaux d’un atelier de validation de la feuille de route de l’inclusion financière au Togo. L’on note à cet important atelier la présence du Fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF).

La feuille de route de l’inclusion financière est un ensemble de domaines prioritaires qui offrent des possibilités pour accroitre le niveau et la qualité de l’accès aux services financiers au Togo.

Avec la mise en route du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) et de la Direction de la Promotion de la Finance Inclusive (DPFI), le Togo s’est engagé dans la dynamique d’élaboration de la stratégie d’inclusion financière par la méthodologie Making Access to financial services Possible (MAP). Cette méthodologie, domaine d’expertise de l’UNCDF, appréhende la démarche de manière holistique en procédant par l’étude de la demande des services financiers, puis de l’offre et de la réglementation.

Ces études ont été menées et ont conduit à un diagnostic de l’inclusion financière. Par rapport à ce diagnostic, il apparait des actions prioritaires à mener rassemblées autour de cinq (5) axes qui constituent l’épine dorsale de la feuille de route. Il s’agit de faciliter l’épargne dans les institutions formelles et améliorer la disponibilité et la fourniture du crédit ; améliorer la commodité et accroître l’utilisation des services de paiement (en particulier le mobile money) ; Améliorer la disponibilité et l’accessibilité des produits de finance agricole ; Améliorer la gestion des risques pour les clients fiables ; Renforcer les politiques relatives aux services financiers, les institutions et les infrastructures pertinentes pour l’inclusion financière et assurer l’accès aux groupes défavorisés (ruraux, femmes, jeunes, faible niveau d’instruction financière).

La feuille de route a fait l’objet de discussions et d’échanges entre l’UNCDF et la partie nationale. Et conformément à la procédure dans le cadre du MAP, une validation du document de la feuille de route devra avoir lieu en présence de l’UNCDF.

Rappelons que l’une des volontés du Gouvernement à travers le Secrétariat d’Etat à la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel est de permettre à tous les togolais de bonne foi d’avoir accès aux services financiers pour le démarrage ou la consolidation de leurs activités génératrices de revenus.

KD

Laissez vos commentaires