Le Secrétariat d’Etat auprès de la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel renforce la communication avec les bénéficiaires du FNFI et de la DOSI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Comme depuis 2015, le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a cette année encore profité de l’occasion des fêtes traditionnelles Evala en pays Kabyé pour renforcer la communication autour de ses différents produits. Il était question pour le Secrétariat d’Etat auprès de la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel, tutelle du FNFI et de la DOSI de sensibiliser davantage les différents bénéficiaires des produits et programmes de ces deux institutions.

Dans tous les cantons de la Kozah, les populations ont été davantage sensibilisées sur les différents produits du FNFI (APSEF, AGRISEF, AJSEF, Programme Assurance, Produit d’Accompagnement Spécial, Produit Saisonnier, Produit pour les femmes vulnérables) ainsi que sur les différents programmes de la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel.

‘’ C’est pour nous une réelle joie de voir les responsables du FNFI se rapprocher de nous chaque année au cours des Evala pour nous sensibiliser davantage sur les mécanismes du FNFI. Moi personnellement, je suis bénéficiaire du Produit AGRISEF et je cultive un demi hectare de champ ici à Tcharé. Cette année, en plus du FNFI, nous avons été sensibilisé sur la DOSI. C’est vraiment intéressant que l’information se rapproche des populations, ‘’ nous confie Kokou Labouré, la quarantaine, bénéficiaire du Produit AGRISEF dans le canton de Tcharé.

‘’ J’ai été informé de toutes les opportunités qu’offre la DOSI aux artistes et aux journalistes de notre pays. Je crois qu’il y a beaucoup d’opportunités à saisir pour notre épanouissement’’, estime pour sa part Ben Tchakpata, Journaliste à Lomé, présent dans la préfecture de la Kozah.

9 jours durant, soit du 7 au 15 Juillet dernier, les populations de plus d’une dizaine de cantons ont eu une fois de plus l’occasion de mieux cerner les opérations du FNFI et de la DOSI.

Le Secrétariat d’Etat dans son plan d’action maintient une relation de communication permanente avec les différents bénéficiaires de ses projets et programmes.

KD

Laissez vos commentaires