Echos des bénéficiaires des produits FNFI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

‘’ Le FNFI nous donne une capacité nouvelle de nous prendre en charge’’, ADAM Adiyetou, bénéficiaire du Produit d’Accompagnement Spécial installée à Atakpamé.

Lundi, premier numéro de la semaine de votre rubrique ‘’Echos des bénéficiaires des produits FNFI’’. Cap sur Atakpamé dans la région des plateaux pour y retrouver madame ADAM Adiyetou qui après avoir successivement obtenu les 4 cycles du crédit APSEF consolide aujourd’hui son activité grâce au Produit d’Accompagnement Spécial du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI). Retour sur le parcours de notre heureuse bénéficiaire…

Agbonou, un des quartiers populaires de la ville d’Atakpamé. C’est dans cette ville réputée commerciale que ADAM Adiyétou exerce son petit commerce depuis plusieurs années. Son commerce, elle l’a débuté en 2016 grâce successivement aux 4 cycles du crédit Accès des Pauvres aux Services Financiers (APSEF). Des crédits génériques qui lui ont permis de débuter son activité de vente de vêtements de friperie pour femme. Des années après, et vu le succès qu’elle a rencontré dans l’exercice de son activité, elle ressent alors le besoin de capitaliser les acquis et de passer à échelle. Il lui fallait donc un soutien financier.

‘’ Les 4 cycles du crédit APSEF m’ont vraiment permis de débuter une activité lucrative. Cela m’a véritablement permis de me classer parmi les commerçantes de ma ville et de dégager des revenus journaliers. Mais au fil du temps, les besoins de ma clientèle, essentiellement féminine dépassaient ce que je leur offrais. Beaucoup en plus des vêtements formulaient le vœu de me voir vendre des pagnes. Je me suis dit que c’était une très belle occasion à saisir car cela renforcerait mes revenus. Je n’ai pas mis longtemps, vu les besoins que j’éprouvais, de me rendre auprès de COOPEC ILLEMA pour rencontrer et échanger avec mon agent de crédit. C’est donc ce dernier qui m’informait que pour les bénéficiaires en fin de cycle du crédit APSEF qui ont bien remboursé dans les délais, il existe un Produit d’Accompagnement Spécial (PAS) destiné à les soutenir et à les accompagner pour le renforcement de leurs activités.’’

Voila bien l’essence du PAS, accompagner les bénéficiaires fins de cycle APSEF et AGRISEF à poursuivre leur croissance dans le paysage de l’inclusion financière.

‘’ J’ai donc saisi l’opportunité qui s’offrait à moi et j’ai souscris donc à la demande du PAS puis j’ai rempli par la suite toutes les formalités. J’ai donc dans la foulée obtenu un crédit d’un montant de 100.000 FCFA qui m’a permis donc de renforcer mon activité avec la vente de pagnes. Et le résultat est ce que vous voyez aujourd’hui, un commerce bien équipé grâce aux différents crédits FNFI que j’ai reçu. Je suis heureuse et je ne peux que témoigner ma reconnaissance au FNFI pour cette capacité nouvelle qui nous est donnée de pouvoir nous prendre en charge et de réaliser nos rêves qui sont ceux de devenir des commerçantes et de gagner notre vie pour ne dépendre de personne.’’

KD

Laissez vos commentaires