FNFI : Résultats des six premiers mois de l’année

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

L’inclusion financière se porte bien et affiche des perspectives de croissance. Et cette bonne tenue s’explique par un accroissement du nombre de bénéficiaires, le professionnalisme des Prestataires de Services Financiers mais aussi le suivi rigoureux des services du Secrétariat d’État chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel. Il faut dire que les premières données communiquées sur les six premiers mois de l’année en cours ont relevé des indicateurs positifs.

Les efforts ont permis de constater que du 1er janvier au 07 juin 2019, le montant total de crédits mis à disposition des Prestataires de Services Financiers pour les bénéficiaires des produits du Fonds Nationale de la Finance Inclusive (FNFI) et du Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural (PNPER) s’élève à 1. 271. 080. 084 Francs CFA. Cet indicateur qui mesure l’effort budgétaire du Fonds pendant ces six premiers mois instruit aussi son impact : 11. 194 nouveaux bénéficiaires, 8. 921 renouvellements de crédits. En somme, 20.115 crédits au total sont octroyés sur la période.

Au-delà, la bonne gestion, le suivi rigoureux et l’obligation de compte rendu érigé en norme par le Secrétariat d’État chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel ont permis la stabilité du taux de remboursement. Il s’est établi à 92,31%. Et toujours pour consolider les trajectoires et assurer la célérité dans les performances, les données démontrent que 16 dossiers sont décaissés vers les IMF qui à leur tour ont financé 6 promoteurs dans le cadre du PNPER. Des constats établissant que l’inclusion financière est en marche au Togo tel que défini par le Plan National de Développement (PND 2018-2022).

Laissez vos commentaires