‘’Fonds National de la Finance Inclusive, modèle de réussite’’

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Officiellement lancé en Janvier 2014 par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, le Fonds National de la Finance Inclusive, a déjà permis, par l’intermédiaire des ses différents produits ‘APSEF, AJSEF et AGRISEF’ à plusieurs milliers de togolais pauvres de bénéficier du microcrédit. Les témoignages des différents bénéficiaires des produits confirment que le gouvernement est sur le bon chemin en matière d’inclusion financière.

Le FNFI est un outil financier qui suscite en moins de deux ans de mise en œuvre beaucoup d’intérêt de la part des autres pays africains et du monde entier. Il  y’a quelques mois le Fonds du Microcrédit Rural du Burundi était venu partager les riches et nombreuses expériences du Togo en matière d’inclusion financière.

Aujourd’hui, c’est une délégation du ministère de la promotion des investissements et du secteur privé du Mali, conduite par Alhassane Ibrahima Diall, coordonnateur du Centre de promotion et d’appui des systèmes financiers décentralisés (CPA/SFD),  qui est venu apprendre des leçons et des expériences positives du Togo. Une manière pour le Mali de parvenir à formuler une stratégie nationale de développement de la microfinance assorti d’un plan d’action 2016 – 2020.

‘‘Pour réussir toute entreprise, il faut une vision mais aussi de la passion. Il faut avoir de l’audace pour avancer et c’est ce qu’a fait le Togo. Si le FNFI a été mené vite et bien, c’est qu’il y a eu un engagement au plus haut niveau de l’Etat. Pour le chef de l’Etat, l’inclusion financière doit atteindre d’ici les prochaines années, 2 millions de bénéficiaires’’, a souligné Madame Victoire Tomégah Dogbé, Minsitre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Kevin Dassa

Laissez vos commentaires